1 - Pierre PINTE

Pierre PINTE

Profession : Chef d’Entreprise dans le secteur de l’Immobilier (depuis 2004)

Responsabilités politiques :

* Chef de file communal du MR de Tubize (depuis 2011)
* Administrateur Délégué de l’Institut libéral (depuis 2009)
* Membre du Conseil national du MR (depuis 1999)
* Conseiller communal (2000 – 2011)
* Attaché Ministériel à l’Environnement, l’Aménagement du Territoire et l’Urbanisme (2000 – 2004)
* Président national des Jeunes MR (1999 - 2005)
* Secrétaire général de la Fédération nationale des Etudiants Libéraux (1997 – 1999)
* Président de la Fédération des Etudiants Libéraux de l’UCL (1997-1998)

Age : 36 ans
Rue de la Soie, 31 bte 401 Tubize
Tél : 0475/65.20.30
.

Mieux me connaître :

Au début de mes études, j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs acteurs politiques, c’est avec les libéraux francophones que j’ai partagé le plus d’analyses, le plus d’idées,… puis rapidement, le plus d’amitiés.

Après quelques mois de réflexions, c’était décidé, je militerai au MR (qui s’appelait encore le PRL) ! J’ai eu le privilège de voir travailler de près cinq Président de partis successifs, Messieurs Louis Michel, Daniel Ducarme, Antoine Duquesne, Didier Reynders et Charles Michel… D’abord comme jeune représentant d’autres jeunes puis comme travailleur indépendant toujours fidèle à ses convictions politiques. Dans le Brabant Wallon, c’est avec l’Ancien Ministre de l’Economie, Serge Kubla, que j’ai découvert et approfondi le fonctionnement et la gestion politique d’une Commune.

De cet engagement précoce, je retiens une assez bonne connaissance des acteurs libéraux dans pratiquement toutes les communes bruxelloises et wallonne.

Le MR de Tubize manquait d’un membre aguerri à la gestion politique communale ayant tout à la fois de l’expérience et une disponibilité à l’horizon de trois législatures… comme je correspondais au « casting », j’ai relevé le challenge de participer à la construction d’un groupe politique solide et influent à Tubize !

Après plus de deux ans de travail, les militants m’ont confié la responsabilité de Chef de file communal aux côté de Luc Henrioulle, le Président de la Section. Voilà comment et pourquoi, je suis aujourd’hui « Tête de Liste » à Tubize.

Alors, pourquoi faire ? En quoi le MR devait-il se structurer et constituer un groupe solide et influent à Tubize ? Parce que notre commune est dirigée au centre-gauche depuis 18 ans et que le meilleur moyen de gouverner au centre, c’est de tenter de contenter tout le monde en saupoudrant les moyens. Cette dynamique a créé le même constat à gauche où le PS a entamé un travail équivalent.

Les infrastructures communales, les finances communales, la sécurité, la gestion des implantations économiques et commerciales, l’enseignement, la jeunesse, l’accompagnement des aînés sont des politiques prioritaires qui ne peuvent se permettre une politique du faire-plaisir !

Mes six priorités pour Tubize sont, dès lors :

  • La restauration d’Infrastructures publiques de qualité (routes, égouts, trottoirs, pistes cyclables,…),
  • La sécurité de chaque citoyen, tant par un lobby intense auprès du niveau fédéral, compétent en cette matière,  que par une coordination optimale avec la zone de Police Locale,
  • La modernisation de la gestion des services communaux (instauration d’un principe environnemental dans la gestion des services, changement de l’état d’esprit des dirigeants de l’administration, amélioration des conditions de travail du personnel et des conditions d’accueil de la population,…),
  • La réalisation d’un Master Plan du Commerce et de la Petite Entreprise permettant que Tubize devienne un centre de commerces de qualités et que les commerces de proximité refassent leur apparition à Clabecq, à Oisquercq et à Saintes,
  • La reprise en main d’un projet éducatif et formatif communal pour nos jeunes,
  • L’amélioration de l’accompagnement des aînés, à commencer par ceux dont l’autonomie est menacée.

 

Tous les candidats